Looking for Marie-Yvonne Laur

Yo Laur est née à Paris, le 22 juillet 1879, sous le nom de Yvonne Laure Brunel. Elle est la fille du peintre Alfred-Arthur Brunel-Neuville (ou Brunel de Neuville). Ayant suivi l’enseignement de son père, elle se spécialise d’abord dans la peinture d’animaux de compagnie, notamment les chats. Elle expose à plusieurs reprises au Salon des Artistes Français, dont elle devient membre en 1908.

Elle épouse l’aviateur et journaliste André Bellot, part à l’étranger, d’où elle ramène entre autres de sublimes portraits de Marocaines. Sa peinture devient celle du soleil d’Afrique du Nord.

Elle signe ses tableaux du nom de « Yo Laur », nom dont ses contemporains l’appelaient, avec affection. On la nommait également Marie-Yvonne Laur.

Je suis journaliste et écrivain. Yo Laur est mon arrière-grand-tante. Je désire retracer sa vie. Je recherche toute aide susceptible de m’aider à rassembler les pièces manquantes : témoignages de membres de sa famille, de celle d’André Bellot, mais aussi l’éclairage d’historiens de l’art et de collectionneurs connaissant le travail de Yo Laur.

Je serais ravie d’échanger avec vous sur le sujet. Je vous remercie d’avance, infiniment, pour votre précieuse aide.

Je suis également l’auteure d’un roman inspiré de la vie de Yo Laur, basé sur les éléments d’enquête jusqu’ici réunis, sa vie à Paris, en Algérie, puis sa déportation à Ravensbrück : « Je suis ici pour vaincre la nuit« . Pour en savoir plus, cliquez ici. Ou encore ici.

Pour me contacter : lookingforyolaur (@) gmail.com

—————-

Yo Laur was born in Paris on the 22st July, 1879. She is the daughter of the painter Alfred-Arthur Brunel-Neuville (ou Brunel de Neuville). Having received a training from her father, she begins to focus on domestic animal, mostly cats and then later on still life subjects, such as fruit and flowers.

She exhibits her work at the Salon des Artistes Francais and becomes a member there in 1908, having received an honourable mention for her work previously. She marry the aviator and journalist André Bellot. She travels abroad, and brings back delightful portraits of Moroccan women.

She signs her work “Yo Laur”, the name by which her contemporaries affectionately called her. She was also named « Marie Yvonne Laur ».

I am a french journalist and writer. Yo Laur is my great aunt. I want to retrace his life. I am looking for any help that can help me to gather the missing pieces : stories and testimonials from her family members, from the family of André Bellot, and Alfred Arthur Brunel Neuville, but also explanations and lights from art historians and collectors who know the work of Yo Laur.

I would be pleased to discuss the subjet with you. love to talk with you about the subject. Thanks a lot for your precious help.

I also wrote a novel based on what I already know about Yo Laur, « Je suis ici pour vaincre la nuit« . More informations here. Or here.

To contact me : lookingforyolaur (@) gmail.com

Publicités
Cet article a été publié dans Yo Laur's paintings. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s